Comment Lego Serious Play crée de fantastiques supports de mémorisation

Une autre grande force de la méthode Lego Serious Play par rapport aux méthodes classiques réside précisément dans l’utilisation de briques pour exposer ses idées. En effet, les modèles en 3D construits pour répondre aux questions successives de l’atelier collaboratif sont faciles à appréhender dans leur globalité et présentent, de par la diversité et la singularité des briques Lego, des accroches immédiates de mémorisation : telle brique bleue transparente représente les dossiers dont la personne que j’écoute n’aime pas s’occuper ; ils sont posés à côté de l’éléphant, ce qui montre l’énergie à dépenser pour les solutionner ; etc. À la différence d’un exposé synthétique à l’aide de mots écrits (sur des slides qui s’enchaînent ou des post-it que l’on colle sur un mur) ou purement oral, la personne qui écoute et essaie de comprendre son interlocuteur se souvient plus facilement des propos par des mécanismes d’association idées/briques, tout en ayant en permanence la capacité de revenir à travers le modèle 3D qu’elle a sous les yeux, aux idées précédemment exposées. Ce faisant, elle intègre davantage d’information de la part de ses interlocuteurs, dont il est plus facile pour elle par la suite de se souvenir. (À suivre…)