Comment Lego Serious Play renforce le sentiment d’appartenance et d’implication des participants

Il est une troisième force de la méthode Lego Serious Play par rapport à d’autres méthodes de facilitation, qui pourrait sembler anecdotique mais apparaîtra essentielle à celui ou celle qui a déjà pratiqué de telles méthodes : celle de renforcer le sentiment pour chacun d’avoir contribué à l’objectif du groupe. Dans les phases de convergences de la méthode Lego Serious Play, il arrive fréquemment de construire ce que l’on appelle dans le jargon de la méthode un « modèle partagé ». Ce modèle fait suite à l’exposé par chacun de ses propres constructions, fruits des réflexions individuelles. Il est la réponse du groupe à la question posée. Le principe défini par la méthode est de construire le modèle partagé à partir d’éléments existants sur les constructions individuelles. Ainsi, chacun vient prélever depuis sa propre construction, des éléments à mettre en commun dans le modèle partagé : chacun apporte sa brique à l’édifice. Dans le résultat ainsi produit, chacun peut retrouver ses briques, c’est-à-dire la part de son apport personnel, de manière plus immédiate que s’il s’était agi simplement de mots ou de concepts abstraits intégrés dans une proposition commune qui synthétiserait la réponse du groupe.